Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, mai 26, 2020
DRC
2,297
Personnes infectées
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
1,893
Personnes en soins
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
337
Personnes guéries
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
67
Personnes mortes
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min

Gratuité de l’enseignement: tensions dans deux écoles de Kisangani qui font payer les frais aux parents

La tension est restée vive ce dimanche 6 octobre 2019 entre parents d’élèves et responsables de l’institut de Mangobo et celle de l’école primaire BANGWANDI, toutes situées dans la commune Mangobo,en ville de kisangani. D’après les témoignages que nous avons recueillis, les responsables de ces deux écoles officielles n’ont pas respectés la mesure de gratuité instaurée par le président de la République Félix Tshisekedi, ces dernières exigent aux parents le paiement d’une somme variant entre 3000 et 9000 Francs Congolais.

Lors d’une rencontre convoquée par les responsables de ces deux institutions d’enseignement à l’intention des parents d’élèves.

Ces chefs d’établissement ont boycotté la mesure et demander aux parents de s’apprêter à payer 9000 Franc Congolais par trimestre soit 300 Francs le mois par élèves pour payer les enseignants non mécanisés et les sentinelles. Mécontent de la décision,les parents se sont mis à râler et exprimer leurs ras-le-bol jusqu’à interrompre de manière scandaleuse la rencontre.

A en croire les dires de certains parents, il n’est pas question de payer ce montant et disent affirmer que la gratuité de l’enseignement telle que prôné par le chef de l’Etat doit être en application sur toute l’étendue du territoire national.Les responsables de l’EP BANGWANDI interrogés ont affirmé que la gratuité ne prend en charge seulement « les enseignants mécanisés et non le personnel non mécanisé, les frais de fonctionnement mises à leur disposition par le gouvernement ne leurs prend en charge. »

Les mesures d’accompagnement de la mise en œuvre effective de la gratuité de l’éducation de base précisent la suppression, sous toutes ses formes, de tous les frais de scolarité dans les établissements publics d’enseignement budgétisés de l’éducation de base, la suppression des frais de motivation payés par les parents d’élèves aux Enseignants dans tous les établissements publics d’enseignement

MUHINDO KAMBALE POLITICO.CD A KISANGANI

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...