Du 15 septembre au 15 octobre, soit 30 jours, c’est le délai que le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila accorde aux propriétaires des véhicules automoteurs pour s’acquitter de l’impôt et la taxe spéciale de circulation routière, conformément à l’arrêté du 02 novembre 2018 “fixant les taux de l’impôt sur les véhicules automoteurs et de la taxe spéciale de circulation routière exercice 2018-2019”.

” À partir du 16 octobre 2019, le contrôle sera assuré par les agents de la Direction générale des recettes de Kinshasa, avec le concours de la Police nationale congolaise et il sera procédé au recouvrement forcé. Les personnes qui ne se seront pas acquitté de ce devoir civique, subiront la rigueur de la loi“, indique le communiqué.

Loin d’être une action de répression, le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila considère qu’il s’agit d’un rappelle au “civisme fiscal de tout un chacun afin de donner les moyens à l’exécutif provincial pour réalisation de ses missions en vue du bien être de la population kinoise“.

La tâche de l’exécution du présent arrêté est confiée à la Directrice générale de la DGRK.