30 lauréats au total, ont bénéficié des bourses d’études de la part du gouverneur de la province du Lualaba Richard Muyej. Ces finalistes de l’édition 2018-2019 de l’examen d’État ont l’avantage de la prise en charge de leurs études universitaires.

Parmi les établissements où ces candidats vont poursuivre leur cursus d’apprentissage, on note l’université de Chypre, l’université de Sousse (Tunisie) et l’Université Belle campus (Kinshasa-RDC).

“A la différence des années passées, cette édition les boursiers sont pris totalement en charge, et recevront chacun également un montant de 300$Usd par mois en provenance de la province ” a précisé le gouverneur du Lualaba.

Ensuite, le gouverneur Richard Muyej soucieux d’encourager les jeunes filles qui se sont distinguées lors cette épreuve d’Exetat 2018-2019, a remis au nom de sa femme Cathy Muyej, une prime spéciale aux quatre lauréates sur les 30.

Il sied de noter que, le gouvernement provincial du Lualaba s’est déjà résolu d’encourager les finalistes qui se distinguent à l’Exetat par l’octroie des bourses d’études. L’initiative tend à booster les élèves à donner le meilleur d’eux-mêmes.

✍ Adrien Ambanengo | Politico.cd◼