Ouverture ce mardi 23 juillet à Bukavu de la promotion scolaire 2019, dans la province éducationnelle Sud-Kivu 1. Ce cadre d’échanges qui réuni plus de 200 acteurset partenaires impliqués dans le secteur éducatif dans cette province éducationnelle réfléchissent sur comment promouvoir la bonne gouvernance du système éducatif et un leadership efficace pour la mise en oeuvre de la gratuité de l’éducation de base.

Selon le ministre provincial de de l’EPSP, ce cadre est organisé conformément à la loi-cadre de l’enseignement national, N°14-004 du 11 février 2014 et à l’arrêté ministériel n°MINEPSP/CABMIN/1160/2017 du 18/08/2017 portant organisation et fonctionnement des assises de promotion scolaire.

L’objectif de cette activité annuelle est d’analyser tous les aspects liés à la gestion et au développement et au développement du système éducatif au Sud-Kivu1 proposer des solutions adaptés et réalistes pour améliorer l’accès, la qualité et la gouvernance scolaire au niveau de la province éducationnelle Sud-Kivu 1; nous renseigne le terme de référence de cette activité.

La journée de ce mardi porte sur l’évaluation des recommandations de la promotion scolaire 2018.

Pour le président des comités des parents des écoles catholiques et d’autres acteurs, les frais scolaires exorbitants n’ont pas facilité l’accès facile des enfants filles et garçons à une éducation de base de qualité.

Pour eux, comme convenu l’année passée, les frais illégaux ont étaient perçus par certains responsables d’écoles. Ils dénoncent en plus le 20$ américain exigés pour le retrait du diplôme d’État.

Notons que ces assises iront jusqu’au vendredi 26 juillet 2019 et se tiennent à l’hôtel Panorama.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *