Le président congolais Félix Tshisekedi accompagné de son épouse sont arrivés ce lundi 16 septembre en fin d’après-midi à Bruxelles pour une visite d’Etat de trois jours en Belgique par l’aéroport militaire de Melsbroeck.
Sur le tarmac, Félix Tshisekedi a été reçu par le vice-Premier ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders et des plusieurs officiels belges.

L’arrivée du président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, en Belgique marque le coup d’envoi d’une visite très symbolique après des années de brouille entre les deux pays à la fin du deuxième mandat de Joseph Kabila.

Pour le chef de la diplomatie belge Didier Reynders, la visite de Félix Tshisekedi vise à rétablir “progressivement” une relation qui a souffert depuis 2015 rapporte l’AFP. « On sait que les relations entre nos deux Etats ont connu beaucoup de hauts et de bas, nous venons de très bas sous l’ancienne présidence, on va essayer de remonter étage par étage, sans brusquer les choses», a déclaré Didier Reynders.

De son côté, Félix Tshisekedi attend de cette visite une reprise de la coopération militaire belgo-congolaise et la promesse d’aides pour “renforcer” les systèmes de santé et d’éducation dans son pays, la RDC.

Ce lundi soir, un diner lui a été offert par le Premier ministre belge Charles Michel qu’il doit retrouver dès le lendemain pour une rencontre plus officielle.

Quatre protocoles d’accord et lettres d’intention vont être signés ce mardi avec le premier ministre belge.

Ils vont marqué le début de la normalisation annoncée entre les deux États après plusieurs années de brouille diplomatique.

Son programme de 3 jours prévoit un déjeuner ce mardi 17 septembre chez le couple royal, Philippe et Mathilde, avant un discours devant le patronat de la Fédération des entreprises belges à Bruxelles, rapporte l’agence France presse.

Mercredi 18 septembre, le président congolais sera en “visite de travail”, à Anvers, en Flandre, et à Gembloux, en Wallonie, pour soigner le lien avec les deux communautés linguistiques, néerlandophone et francophone.
Un rendez-vous est prévu à Anvers avec l’industrie diamantaire.

Enfin, il sera reçu jeudi 19 septembre par le président sortant de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Bien que divisée à son sujet, unre forte délégation de la diaspora congolaise est venue accueillir le couple présidentiel lors de sa sortie de l’aéroport et leur a réservé un accueil chaleureux.

Un dispositif important de la police a été déployé à Bruxelles pour assurer la sécurité du président congolais.

Thierry Mfundu

1 comment

  1. Bonjour. J’aimerais savoir le nom de la compagnie aérienne que le chef de l’état a utilisée pour arriver à Bruxelles.
    Merci.

Comments are closed.