Le combat pour la vérité des urnes est loin d’être terminé au sein de la plateforme LAMUKA. À l’issue de la réunion du présidium tenue ce mardi 30 juillet 2019 à Lubumbashi, cette coalition à « réaffirmer sa victoire aux élections du 30 décembre 2019 et continue à dénoncer la fabrication des résultats tels qu’annoncés par la CENI et entérinés par la cour constitutionnelle .» peut-on lire dans le communiqué final ayant sanctionné la rencontre.

Après avoir évaluer la situation générale du pays et fixer le calendrier des activités ainsi que les perspectives d’avenir, les leaders de LAMUKA à savoir: Moïse Katumbi, Adolph Muzito, Martin Fayulu et Jean-Pierre Bemba représenté par Ève Bazaiba, ont dénoncé l’invalidation injuste de leurs députés par la cour constitutionnelle.

Le présidium de LAMAKA annonce qu’il va continuer à mobiliser le peuple congolais pour une alternance démocratique et politique reflétant la vérité des choix opérés par les électeurs.

Absent à Lubumbashi à la réunion du présidium de LAMUKA, Jean-Pierre Bemba a été désigné nouveau coordinateur pour l’exercice trimestriel d’août à octobre 2019. Il remplace à ce poste Moïse Katumbi arrivé fin mandat.

Junior Ngandu | Politico.cd ◼

2 comments

Comments are closed.