Lancement de la champagne de vaccination contre Ebola à Mangina. Photo : Fiston Mahamba

Suite à la réunion internationale sur la vaccination contre la maladie à virus Ebola du mois dernier, le ministre de la Santé, Oly Ilunga, a adopté une note circulaire ce mercredi 10 juillet 2019 concernant l’utilisation d’autres vaccins expérimentaux contre Ebola dans le cadre de cette dixième épidémie a appris POLITICO.CD du ministère de la santé.

“En raison du manque d’évidences scientifiques suffisantes sur l’efficacité et l’inoculation des autres vaccins ainsi que le risque de créer de la confusion auprès de la population, il a été décidé qu’aucun essai clinique vaccinal ne sera autorisé sur toute l’étendue du territoire de la République Démocratique du Congo durant l’épidémie d’Ebola en cours” écrit le document.

Le ministre de la santé a par ailleurs notifié qu’il n’y a pas à ce jour de crise d’approvisionnement du vaccin et la RDC a déjà adopté la dose ajustée en date du 7 mai 2019.

“Il n’y a pas à ce jour de crise d’approvisionnement du vaccin rVSV-ZEBOV et la Rdc a déjà adopté la dose ajustée à 2×10 E7 pfu recommandée par le SAGE en date du 07 mai 2019”, a t-il dit.

Oly Ilunga a souligné que les nouveaux vaccins proposés ne pourraient être intégrés dans l’arsenal préventif national contre la maladie qu’après avoir établi leur efficacité.

Le ministère de la santé indique rester ouvert pour la réception des propositions éventuelles des producteurs de vaccins expérimentaux qui souhaiteraient évaluer leurs vaccins en RDC.

Jeancy Ngampuru et Fiston Mahamba /POLITICO.CD