Felix Tshisekedi tient la constitution après avoir prêté serment en tant que président de la République démocratique du Congo, à Kinshasa, le 24 janvier 2019. © 2019 Olivia Acland/Reuters

Ce lundi 17 juin, le président de la république Felix Tshisekedi reçoit au palais de la nation le président de la Cour Constitutionnelle et le procureur général près la même cour.

Ils vont échanger au sujet des arrêts rendus dans le cadre des contentieux électoraux consécutifs aux élections législatives de décembre 2018.

Signalons que la cour constitutionnelle siegeant en matière de contentieux électoral sera en audience de rectification des erreurs matérielles ce même lundi 17 juin. Une audience publique qui débutera à 10h, heure de Kinshasa.

Benoît Lwamba avait promis le week-end dernir à la délégation de Lamuka de s’impliquer pour la mise en place d’une commission spéciale qui doit examiner les cas des députés invalidés « en vertu de la procédure de recours en rectification pour erreur matérielle ».

Du côté de la coalition Lamuka, on assure déjà avoir introduit les recours pour que la cour corrige les erreurs matérielles à propos de ses 32 députés nationaux invalidés la semaine dernière.

TBM