L’opposant Moïse Katumbi s’est exprimé sur la situation sécuritaire qui se détériore en province de l’Ituri à travers son compte Twitter.

Le président d’Ensemble pour le changement appelle à un établissement de responsabilités et l’implication de tous les acteurs politiques pour éteindre les vives tensions qui sévissent dans cette partie de la République Démocratique du Congo.

“À Bunia les massacres intercommunautaires ont repris ! Cela est inacceptable. Il est plus que temps que les responsabilités soient établies et que justice soit faite!” a tweeté Moïse Katumbi.

“Sécuriser et unifier les populations de l’Ituri doivent être la priorité pour tous les dirigeants politiques!” plaide-t-il.

Depuis le mois de mai dernier, plusieurs sources administratives et indépendantes confirment l’escalade des attaques contre les villages dans les territoires de Djugu, Irumu et Mahagi au nord-est de la République Démocratique du Congo.

La société civile locale a dressé ce week-end un bilan de plus de 200 morts avec plus de 100 morts dans la dernière semaine, essentiellement dans les villages situés dans les entités administratives à prédominance Hema.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD