Le personnel soignant, l’autre victime de la maladie a virus Ebola après les enfants et les femmes

7.4% de cas probables et confirmés de la maladie à virus Ebola sont des agents de santé. Selon le rapport hebdomadaire de l’organisation mondiale de la sante parue cette semaine et consulté par POLITICO.CD, 82 agents de sante ont été contaminés. Sur les 82 membres du personnel soignant infectés, 29 sont décédés.

Alors que les membres du personnel soignant de première ligne étaient les premiers bénéficiaires de la vaccination dans les zones de santé affectées par la maladie a virus Ebola, ceux travaillant dans les nouvelles aires de sante et ceux qui prestent dans les structures de santé non affiliées à la riposte restent toujours exposés.

Avec le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Ethique dans sa décision du 19 mai 2018, le ministère de la santé annonce avoir vacciné depuis le 8 août 2018, 95.127 personnes dont, 23.712 à Katwa, 21.470 à Beni, 11.489 à Butembo, 6.109 à Mabalako, 3.781 à Mandima, 3.070 à Goma, 3.005 à Kalunguta, 2.370 à Oicha, 2.317 à Komanda, 1.729 à Masereka, 1.630 à Kayina, 1.552 à Vuhovi, 1.487 à Bunia, 1.413 à Kyondo, 1.357 à Karisimbi, 1.193 à Lubero, 1.025 à Biena, 936 à Musienene,  772 à Mutwanga, 690 à Rutshuru, 557 à Rwampara (Ituri), 527 à Nyankunde, 496 à Mangurujipa, 380 à Mambasa, 355 à Tchomia, 333 à Lolwa, 342 à Kirotshe, 254 à Alimbongo, 250 à Mweso, 245 à Kibirizi, 161 à Nyiragongo, 97 à Watsa (Haut-Uélé) et 13 à Kisangani.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.