Goma: Vive tension après l’assassinat de deux vigiles de la plus grande école publique 

La ville de Goma s’est réveillée avec sous une forte affliction ce Lundi 18 Mars. Cela est dû à une nième tuerie des deux sentinelles, retrouvées mortes dans l’enclos de l’Institut de Goma (INSTIGO), leur lieu habituel de travail.

Après la découverte des ces deux corps, les élèves en colère ont barricadé la route Goma-Saké, pour extérioriser leur ras le bol face à ce nième cas de tuerie.

La police est intervenue en enlevant des barricades qui étaient déjà érigés, tôt le matin, par des manifestants. La police a aussi dispersé par des bombes à gaz lacrymogène ces manifestants, qui clamaient toujours le départ du maire de la ville de Goma.

Le maire a à son tour demandé la population de dénoncer tout suspect, pour juguler les cas d’insécurité dans la ville de Goma.

“Nous disons à la population de dénoncer tout suspect dans différents quartiers et avenues. La population doit travailler en collaboration la police et l’armée, pour la sécurité de cette ville”, a dit le maire de Goma dans une interview accordée à POLITICO.CD.

C’est depuis deux moins que les tueries ne faiblissent pas en ville de Goma. La société civile a dernièrement déclaré qu’une trentaine des morts sont déjà enregistrés depuis le début des cas de tueries.

Zanem Nety Zaidi |POLITICO.CD

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.