En Angola, Félix Tshisekedi a protesté contres les conditions d’expulsion de Congolais

En séjour ce mardi 05 janvier à Luanda en Angola, Félix Tshisekedi a réagi sur les expulsions de congolais de l’Angola.

Chez nos confrères de ARfi, le président congolais a jugé “tout à fait légitime pour l’Angola de protéger ses richesses” mais dit souhaiter que cela se fasse dans des conditions humaines.

“J’ai émis le vœu d’avoir une collaboration avec les services de migrations angolais afin que ces expulsions se fassent dans des conditions humaines” a-t il dit.

Félix Tshisekedi demande également que les services d’immigration congolais soient toujours prévenus afin que le gouvernement soit capable d’accueillir ces congolais et les dispatcher vers leurs régions d’origine.

Depuis le mois d’octobre 2018 plus de 250 000 congolais ont été expulsés de l’Angola dont certains dans des conditions brutales selon le gouvernement congolais et des ONG internationales.

Le gouvernement angolais pour sa part avait justifié ces expulsion par le souci de lutter contre l’exploitation illicite des ressources minières dont le diamant. Le chef de cette opération, Pedro Sebastiao renchérissait en octobre 2018 que des migrants avaient tous décidé de quitter volontairement le pays.

*Sammy Mupfuni*

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.