En séjour ce mardi 05 janvier à Luanda en Angola, Félix Tshisekedi a réagi sur les expulsions de congolais de l’Angola.

Chez nos confrères de ARfi, le président congolais a jugé “tout à fait légitime pour l’Angola de protéger ses richesses” mais dit souhaiter que cela se fasse dans des conditions humaines.

“J’ai émis le vœu d’avoir une collaboration avec les services de migrations angolais afin que ces expulsions se fassent dans des conditions humaines” a-t il dit.

Félix Tshisekedi demande également que les services d’immigration congolais soient toujours prévenus afin que le gouvernement soit capable d’accueillir ces congolais et les dispatcher vers leurs régions d’origine.

Depuis le mois d’octobre 2018 plus de 250 000 congolais ont été expulsés de l’Angola dont certains dans des conditions brutales selon le gouvernement congolais et des ONG internationales.

Le gouvernement angolais pour sa part avait justifié ces expulsion par le souci de lutter contre l’exploitation illicite des ressources minières dont le diamant. Le chef de cette opération, Pedro Sebastiao renchérissait en octobre 2018 que des migrants avaient tous décidé de quitter volontairement le pays.

*Sammy Mupfuni*