L’archevêque de Kinshasa, Monseigneur Fridolin Ambongo craint l’ancien système du président sortant Joseph Kabila puisse continuer avec le président élu Félix Tshisekedi.

Dans un reportage mardi, le Chef de l’Eglise catholique en RDC a fait savoir ses réserves quant à sa participation à la prestation de serment du nouveau président Félix Tshisekedi, ce jeudi à Kinshasa.

Monseigneur Fridolin Ambongo craint que l’ancien système au pouvoir puisse continuer. “Je crains fortement que le même système va continuer avec le nouveau Président“, a-t-il dit dans cette intervention diffusée sur la télévision française France24.

Le prêtre catholique lance également un appel au président Tshisekedi.  “Qu’il n’oublie pas d’où il vient. Il vient du peuple, le peuple souffre, qu’il n’oublie pas le combat du peuple“, dit-il.