Selon un communiqué du Département d’Etat américain consulté jeudi soir par POLITICO.CD, les États-Unis affirment “prendre note” de l’annonce par la Commission électorale nationale indépendante des résultats provisoires des élections du 30 décembre en République démocratique du Congo (RDC).

La Commission électorale nationale indépendante a annoncé les résultats provisoires, mais nous attendons des éclaircissements sur les questions soulevées concernant le décompte électoral“, note cependant ce communiqué traduit de l’anglais par POLITICO.CD.

Le leader du principal parti d’opposition en RDC, Félix Tshisekedi, a été déclaré victorieux de la Présidentielle du 30 décembre dernier par la Commission électorale tard la nuit du jeudi 10 janvier.

Mieux que quiconque, vous savez que cette proclamation est le fruit des résultats trafiqués, inventés, et fabriqués de toutes pièces dans les officines obscures du FCC [coalition au pouvoir]“, dénonce l’opposant Martin Fayulu qui a pris la parole juste après l’annonce de ces résultats à Kinshasa.

Selon les chiffres communiqués par la CENI, Félix Tshisekedi l’a emporté par 7.051.013 soit 38,57%. Il devance Martin Fayulu qui a recueilli 6.366.732, soit 34,83% et d’Emmanuel Shadary, le candidat du pouvoir, qui n’a recueilli que 4.357.359 soit 23,84%.