Emmanuel Ramazani Shadary pourrait être déclaré vainqueur des élections du 30 décembre en République démocratique du Congo, annonce une source proche de la CENI à POLITICO.CD ce mardi. « J’ai vu des chiffres venant notamment des procès-verbaux du Tanganyika, Lualaba, Maniema, Haut-Katanga, Tshopo, Lomami, et plusieurs coins. Shadary est largement en tête. Je ne sais pas si c’est PV sont vrais mais tout porte à croire que Shadary sera déclaré vainqueur », note ce haut responsable de la CENI qui a recuis n’anonymat.

La Commission électorale est tenue de ne pas s’exprimer officiellement sur les tendances avant leurs publications provisoires attendues pour le 6 janvier. Mais depuis lundi, les autorités ont décidé de couper unilatéralement les communications par internet et les SMS, accentuant des accusations de fraude en préparation. “La CENI pourrait également communiquer les résultats bien avant, et même dans une totale surprise“, ajoute notre source.

Bien avant cette coupure, l’opposition, notamment la coalition de Martin Fayulu annonçait rapidement avoir recueilli le un tiers de résultats, donnant son candidat largement victorieux.

De son côté, la coalition de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe accuse le pouvoir congolais d’avoir coupé la connexion internet pour faciliter la fraude, alors que le dépouillement des résultats est toujours en cours. “Nous sommes dans notre central, nous continuons la collection des données. Malheureusement, depuis qu’on nous coupé l’internet, le flux s’est réduit, mais on le fait maintenant par voie téléphonique“, explique l’avocat Jacquemain Shabani, responsable de la Cellule électorale de la coalition CACH, qui soutient la candidature de Félix Tshisekedi,

Mt Shabani affirme par ailleurs, en citant des résultats en procession de sa coalition, que le candidat du pouvoir arrive largement derrière les deux principaux opposants en lice dans cette Présidentielle. « Par rapport aux résultats que nous sommes en train de recueillir, notre candidat se comporte très bien. Le candidat Shadary est en troisième position un peu partout, avec des faibles résultats. C’est ce qui explique cette coupure d’internet, on craint maintenant un coup de forme », affirme-t-il au téléphone de POLITICO.CD.