RDC: Accord de bonne conduite de la SADC, Martin Fayulu dénonce un complot entre le FCC et la CENI

L’opposition congolaise dans sa diversité CACH et Lamuka n’a pas encore signé l’acte d’engagement pour un comportement pacifique le dimanche 30 décembre lors de la tenue des élections. Cependant à cette même cérémonie de signature de cet acte ce 29 décembre, la CENI et le FCC ont signé le document sur lequel les candidats président Félix Tshisekedi et Martin Fayulu ont proposé des amendements.

La CENI a pris son document elle a signé, le FCC a pris le document de la CENI et a signé. Ils sont partis sans rien dire. Donc, vous voyez la collusion qui a entre CENI et FCC ! Nous avons dit à la délégation de la SADC que nous vous respectons, vous avez laissé vos engagements ailleurs pour venir nous aider. CACH et Lamuka nous sommes près à signer le document mais avec des amendements“, a expliqué le candidat président de Lamuka Martin Fayulu.

Ce soir, si la SADC adhère à tous ou quelques amendements des opposants, elle risque de faire signer deux documents distincts dont celui non amendé signé par la CENI et le FCC et l’autre amendé qui sera probablement signé par Lamuka et CACH dans quelques heures. Une chose que Martin Fayulu n’est pas prêts à accepté.

Nous devons signer un seul document, reprenant les engagements des candidats président de la République et les engagements de la CENI. La CENI ne peut pas se dérober. J’ai dit à la SADC que la CENI dans cette situation c’est le plus grand joueur. C’est la partie prenante qui a 80% de responsabilité. Nous, nous allons aux élections mais c’est la CENI qui fait tout“, a-t-il renchérit.

Pour Martin Fayulu Madidi et Lamuka, la CENI doit signer l’acte d’engagement pour le déroulement pacifique des élections en tant que acteur. Mais sur le document non encore amendé, Corneille Nangaa a signé en tant que témoin. Autre chose qui parait louche pour l’opposition, le candidat du FCC Ramazany Shadari a signé ce code de bonne conduite sans faire d’amendement.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.