RDC: Les élections à Beni, Butembo et Yumbi se tiendront en mars 2019 (CENI)

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) vient d’opérer plusieurs dans son calendrier des élections en RDC. Selon les nouvelles dispositions, certaines régions du pays devraient voter qu’en mars 2019.

Les élections directes dans les circonscriptions électorales de Beni, Beni ville et Butembo ville, en province du Nord-Kivu, ainsi que Yumbi, dans la province de Maï-Ndombe, initialement prévues le 30 décembre 2018, sont programmées au mois de mars 2019 et feront l’objet d’un calendrier spécifique“, annonce la Commission dans un communiqué.

La CENI n’a fourni pour l’instant aucune explication. Beni et Butembo sont ” les villes Martyres “qui sont face des violences et une épidémie déclarée du virus Ebola depuis plusieurs mois. Les coordinations de l’épidémie d’Ebola au Nord-Kivu et Ituri ont indiqué que la situation demeure préoccupante. Une nouvelle zone de santé en Ituri a été affectée. La CENI promet de se prononcer à ce sujet dans les prochaines heures.

Fayulu dénonce

Le candidat Président de la République Martin Fayulu avait mis en garde la CENI contre toute annulation des élections à Beni et Butembo au motif de la présence de l’épidémie à virus Ebola dans cette zone. Une déclaration qui intervient après la publication du rapport des coordinations de l’épidémie d’Ebola au Nord-Kivu et Ituri qui indique que la situation demeure préoccupante dans cette partie du pays.

Pour Martin Fayulu, qui a commencé sa campagne dans les deux villes de Beni et Butembo, il n’est pas question pour la CENI d’annuler les élections dans cette partie de la province du Nord Kivu.

Je mets en garde la CENI contre toute tentative d’annuler les élections à Beni ville, Beni territoire et Butembo. Le prétexte d’Ebola est fallacieux car il y’a bien eu campagne dans ces contrées. C’est une énième stratégie pour détourner la vérité des urnes“, a dénoncé le candidat président de la coalition Lamuka, Martin Fayulu.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.