C’est l’un des plus étranges ralliement sur la scène politique congolaise. Il y a quelques jours, Tryphon Kin-kiey Mulumba annonçait pourtant hésiter entre continuer sa campagne ou soutenir “son frère” de Masinanmba, Martin Fayulu. Mais le fondateur de Kabila-Désir va finalement retirer sa candidature au profit de Félix Tshisekedi, leader de l’UDPS.

« Je suis face à un dilemme de savoir si je dois battre campagne ou soutenir mon frère de Masimanimba Martin Fayulu», disait Kin-kiey le 26 novembre. Le 23 septembre dernier, cet élu national promettait pourtant de « poursuivre l’œuvre du président Joseph Kabila » qui, selon lui, « est une victime ».

« Le Président Kabila a réalisé une œuvre pas parfaite, mais mérite d’être poursuivi. Je m’inscris dans la continuité et l’intensification de l’œuvre politique. Il me parait important de garder le cap et surtout d’intensifier la reconstruction de notre pays », confiait-il à POLITICO.CD.

Aux côtés de Félix Tshiskedi, il y rejoint un autre ancien Kabiliste, Vital Kamerhe qui a signé un accord avec l’UDPS, formant l’un des plus grandes coalitions politiques au pays.