Le ticket Félix Tshisekedi – Vital Kamerhe sera présenté aujourd’hui à Naïrobi

Les opposants Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe présentent leur ticket pour les prochaines élections ce vendredi à Naïrobi, apprend POLITICO.CD.

Vital Kamerhe, président de l’UNC et Félix Tshisekedi, présent de l’UDPS, vont annoncer leur accord conclu pour une coalition électorale au Kenya devant la presse ce vendredi, annoncent des sources proches de ces deux ténors de l’opposition.

Selon les informations de POLITICO.CD, les deux leaders ont convenu d’un accord pour un soutien mutuel à la prochaine Présidentielle. L’accord, explique une source, s’étend sur deux mandats. “Il consiste principalement à un soutien inconditionnel pour remporter la Présidentielle et les législatives“, explique notre source.

Selon les modalités, l’UDPS ou l’UNC devrait prendre la Présidence en cas de victoire durant les élections de 2018 et céderait la Primature. En 2023, ça sera au tour de celui qui aura pris la présidence en 2018 de prendre la Primature.

L’accord s’étend sur 10 ans et prévoit que si FATSHI [Félix Tshisekedi] est soutenu par l’UNC à la prochaine Présidentielle, il devra céder la Primature à l’UNC et soutenir Vital Kamerhe durant la Présidentielle de 2018. Une fois élu, Vital Kamerhe cédera la Primature à l’UDPS“, explique notre source.

L’accord, déjà trouvé, a été officiellement annoncé ce mardi par les deux partis. “A ce stade, il ne reste plus à définir qui va commencer. Mais les choses vont dans la bonne direction. Tout sera annoncé officiellement avant la fin de cette semaine“, ajoute notre source.

 

Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, qui s’étaient tous les deux retirés de l’accord signé à Genève et désignant Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition à la prochaine Présidentielle, s’entretiennent depuis le vendredi autour de leurs équipes à Bruxelles pour élaborer cet accord.

Du côté de l’UDPS, on affirme que les deux leaders sont “conscients” de la situation du pays. “Voilà pourquoi ils vont conclure d’ici ce week-end“, dit un proche de Félix Tshisekedi.

Les deux leaders ont provoqué un séisme politique au pays la semaine dernière en se retirant dans cet accord conclu pour fédérer les forces d’opposition contre la coalition au pouvoir. Cependant, selon un sondage publié par le groupe Berci, Félix Tshisekedi pourrait recueillir 36% de votes à la prochaine Présidentielle, contre 16% pour Vital Kemerhe. Une coalition entre les deux permettrait sûrement une victoire à cette élection fixée au 23 décembre.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.