Martin Fayulu: le plus dur commence

Les élections auront bel et bien lieu le 23 décembre en République démocratique du Congo, confirme la Commission électorale. Son président Corneille Nangaa a procédé, comme prévu, au lancement hier de la campagne électorale. Pour la CENI, le sujet de la machine à voter. Une rencontre avec les acteurs en lice a eu lieu le mercredi à Kinshasa sans qu’elle n’aboutisse à une nouveauté.

Pendant ce temps, Martin Fayulu, candidat de la coalition LAMUKA qui a regagné triomphalement la capitale congolaise mercredi, continue de rejeter ces machines à voter. Moïse Katumbi, qui est un des quatre ténors de l’opposition à soutenir Martin Fayulu, a réitéré ce sujet dans une interview mardi à la chaîne française TV5 Monde.

Dans son refus, la coalition LAMUKA affirme qu’elle s’attend à un vote avec des bulletins papiers.  Léger changement, Martin Fayulu a soutenu l’idée d’un vote à bulletin pour la Présidentielle, mais également un report pour les autres élections. “A la limite on pourrait tenir l’élection présidentielle le 23 décembre et les autres (législatives, provinciales) un peu plus tard… Toutes les élections doivent se faire avec des bulletins papier. C’est la loi. Point final.”

A un mois du scrutin, le candidat de Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Adolphe Muzito et Freddy Matungulu pense qu’il est encore temps pour mettre cela en oeuvre.  “En 2011 aussi les bulletins sont arrivés en dernière minute… Si on associe la logistique de la Monusco et l’aide de pays amis, il y aurait moyen d’y arriver”. 

L’Église catholique soutient en effet l’idée d’une Présidentielle avec papiers. Le nouvel archevêque de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, estime que le plus important est la tenue des élections, proposant que la Présidentielle ait lieu avec bulletins papier et les autres élections avec la machine.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.