Le domicile du porte-parole de la majorité attaqué à la grenade à Kinshasa

Vers 01h00 (00hGMT) ma résidence a été la cible des tirs nourris des personnes armées non encore identifiées qui roulaient à bord d’une voiture de marque IST“, a déclaré à l’AFP André-Alain Atundu, porte-parole de la Majorité présidentielle (MP), la coalition des partis au pouvoir en RDC.

Personne n’est blessé mais les dégâts sont importants: la toiture est endommagée et mes deux véhicules sont criblés de balles“, a ajouté M. Atundu.

Sur place, des traces sont encore visibles. Des témoins affirment qu’il s’agissait d’ de grenades lancées dans la parcelle qui ont fait d’importants dégâts.

Ancien chef de la sécurité, ex-directeur général du géant minier congolais la Générale des carrières et des mines (Gécamines), M. Atundu occupe actuellement les fonctions de président du conseil d’administration de la Société nationale d’électricité (SNEL).

Les autorités ont renforcé ma garde parce que pareille attaque peut encore se répéter. A l’approche des élections générales, je regrette que des ennemis de la démocratie tentent de semer la désolation“, a-t-il dit tout en se refusant à accuser qui que ce soit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…