Cyril Ramaphosa reporte son voyage en RDC suite à “un problème de santé”

Attendu à Kinshasa pour le 23 octobre, le président Cyril Ramaphosa ne viendra plus. Selon la présidence sud-africaine, des médecins ont conseillé au président sud-africain de se “remettre d’une infection des voies respiratoires supérieures avant d’entreprendre un voyage prolongé.

Dans un communiqué publié mardi, la présidence sud-africaine a confirmé la nouvelle. “Le président devait se rendre à Kinshasa le 23 octobre, mais que des médecins lui ont conseillé de se rétablir d’une infection des voies respiratoires supérieures avant de partir pour un voyage prolongé“, annonce-t-on dans ce communiqué en angolais consulté par POLITICO.CD.  “Le président reçoit des soins médicaux et se rétablit bien“, a-t-on ajouté

Toujours selon les autorités sud-africaine, le gouvernement sud-africain était en communication avec le gouvernement de la RDC à propos de cette modification du calendrier de Ramaphosa et s’était félicité de l’accueil par la RDC des délibérations officielles et ministérielles qui se sont déroulées à Kinshasa en vue de la participation du les deux chefs de gouvernement de la commission binationale.

C’est la deuxième fois en deux mois que le président sud-africain foule le sol congolais. En août dernier, Cyril Ramaphosa avait déjà rendu visite à Joseph Kabila en pleine tension électorale.  Le président sud-africain arrivera à Kinshasa où la situation reste toujours tendue, à deux mois des prochaines élections

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.