RDC: 7 leaders de l’opposition appellent à un “grand meeting commun” le 29 septembre
Dans un communiqué commun publié ce samedi, 7 opposants congolais haussent le ton en appelant à une grande mobilisation commune pour obtenir des élections libres, inclusives et transparentes le 23 décembre prochain en République démocratique du Congo.

L’Opposition politique invite le peuple congolais à rester vigilant, mobilisé et, le cas échéant, prêt a faire usage de l’article 64 de la Constitution pour s’opposer à toute parodie d’élections et sauver notre démocratie en péril“, insiste ce communiqué signé par Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Adolphe Muzito, Moïse Katumbi, Martin Fayulu, Jean-Pierre Bemba et Freddy Matungulu.

Les opposants congolais annoncent par ailleurs que des matinées politiques seront organisées à travers toute la République, en vue de sensibiliser et mobiliser les militants sur les enjeux de l’heure.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.