Dans un échange avec POLITICO.CD, Florence Marchal, porte-parole de la mission de Nations unies pour la stabilisation de la RDC a commenté un message relayé par les réseaux sociaux appelant les militaires de la Monusco à ne pas prendre des congés à la fin de l’année.

Tout en expliquant que ce message n’a pas été envoyé par le commandant de la force de la Monusco, Florence Marchal précise que “des lignes directrices ont été données aux principaux responsables de la Force afin de s’abstenir de prendre des congés autour de la période des élections”.

“Rien d’étonnant à cela. Nous sommes une mission de maintien de la paix et devons donc être pleinement opérationnels à tout moment et surtout lorsque des évènements majeurs sont planifiés telles les élections du 23 décembre” explique Florence Marchal tout en ajoutant que ces dispositions concernent également le personnel civil de la Monusco.

“Je serai moi-même présente lors de cette période même si elle coïncide avec les fêtes de fin d’année. Une fois encore, c’est la nature même de notre métier et de l’Organisation que nous servons” conclut Marchal.

Fiston Mahamba