Présidentielle: le personnel civilo-militaire de la Monusco appelé à s’abstenir de prendre des congés pendant la période électorale

Dans un échange avec POLITICO.CD, Florence Marchal, porte-parole de la mission de Nations unies pour la stabilisation de la RDC a commenté un message relayé par les réseaux sociaux appelant les militaires de la Monusco à ne pas prendre des congés à la fin de l’année.

Tout en expliquant que ce message n’a pas été envoyé par le commandant de la force de la Monusco, Florence Marchal précise que “des lignes directrices ont été données aux principaux responsables de la Force afin de s’abstenir de prendre des congés autour de la période des élections”.

“Rien d’étonnant à cela. Nous sommes une mission de maintien de la paix et devons donc être pleinement opérationnels à tout moment et surtout lorsque des évènements majeurs sont planifiés telles les élections du 23 décembre” explique Florence Marchal tout en ajoutant que ces dispositions concernent également le personnel civil de la Monusco.

“Je serai moi-même présente lors de cette période même si elle coïncide avec les fêtes de fin d’année. Une fois encore, c’est la nature même de notre métier et de l’Organisation que nous servons” conclut Marchal.

Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…