Le professeur André Mbata a répondu, ce vendredi 20 juillet, à la question des journalistes sur sa perception de la désormais “célèbre phrase” du président de la république, Joseph Kabila: “Comprenez ma passion pour le Congo”, a-t-il déclaré en introduction de son discours prononcé, jeudi 19 juillet 2018, devant le Parlement réuni en congrès.

D’après André Mbata, la passion à laquelle le président Kabila faisait allusion, “serait une passion pour la privatisation du Congo et ses ressources; une passion pour le ventre; une passion pour le sang congolais; une passion pour un pouvoir monarchique ou une présidence eternelle et une passion non pas pour la vie ou le bonheur, mais plutot pour l’inanition de la Nation”.

Cette “passion pour le Congo”, poursuit le constitutionaliste André Mbata, “est semblable à celle qui fut du Roi Léopold II ou de son prédécesseur et homonyme, Joseph-Désire Mobutu”.

Stan