Ouvert depuis hier à Kinshasa, le Congrès du MLC va investir, sans surprise, Jean-Pierre Bemba Gombo comme candidat de ce parti de l’opposition à la prochaine présidentielle. C’est aujourd’hui que la cérémonie aura lieu, sans le concerné. “Il n’y a jamais été question qu’il soit là”, affirme pourtant Fidele Babala, Secrétaire général adjoint du MLC. Selon lui, l’ancien Chef rebelle se prépare plus tôt à regagner la capitale congolaise les prochains jours pour y déposer sa candidature.

Le Congrès se clôture aujourd’hui, le Président [Bemba] sera investi candidat du parti à la Présidentielle même s’il n’est pas là. Mais les préparatifs sont en cours pour son grand retour. Il sera à Kinshasa pour déposer sa candidature à la Présidentielle“, explique-t-il, joint ce vendredi au téléphone par POLITICO.CD.

Jean-Pierre Bemba réside temporairement en Belgique depuis son acquittement et sa libération sous condition, dans l’attente du verdict final de son second procès à la CPI. Le 4 juillet dernier, la Chambre d’appel a ettendu la Procureure  et les avocats de Bemba dans ce procès où l’ancien vice-président a été condamné pour subordination de témoin.

A Kinshasa, les dépôts des candidatures pour la présidentielle s’ouvrent le 24 juillet et prennent fin le 8 aout 2018.  Au début du mois, les autorités congolaises ont autorisé à l’opposant Jean-Pierre Bemba, en sa qualité de Sénateur, d’obtenir un passeport diplomatique pour son retour au pays.