Fidèle Babala: “le MLC reste un parti d’opposition et n’a aucune alliance avec le pouvoir”

Emmanuel Ramazani, Secrétaire permanent du PPRD, ou encore André-Alain Atundu, porte-parole de la Majorité Présidentielle ont étonné toute la classe politique, surtout du côté de l’opposition, en participant jeudi à Kinshasa au Congrès du Mouvement de Libération du Congo (MLC). Selon plusieurs partisans, il s’agit là, d’une “entente” entre Jean-Pierre Bemba et Joseph Kabila, confirmant la détente qui anime les deux camps depuis l’acquittement de l’ancien vice-président.

Joint au téléphone par POLITICO.CD, Fidèle Babala, Secrétaire général adjoint du MLC,  affirme que l’événement n’est pas nouveau. “C’est notre image républicaine. En 2006, ils ont été invités et nous avons été invités chez eux. En 2011 pareillement. Ce ne sont pas des ennemis, ce sont des adversaires politiques“, explique-t-il.

Le député du MLC dément toute “entente” ou alliance avec les partis au pouvoir. “Nous restons un parti d’opposition. En 2006 ou en 2011, nous nous étions pas rapprochés du parti au pouvoir. Le MLC présente son candidat Président aujourd’hui, il n’y a pas d’alliance avec le pouvoir. Il n’y a pas compromission“, insiste-t-il.

Le PPRD, dans un communiqué publié jeudi, allait dans le même sens que le député Babala. “Le secrétaire permanent Ramazani Shadary a répondu à l’invitation du MLC avec l’autorisation de la plus haute hiérarchie du parti ce qui démontre la vitalité de la démocratie, en politique on est adversaire et non ennemi“, notait ce communiqué parvenu à POLTICO.CD.

1 commentaire
  1. M. Shadari, les adversaires politiques n’ont pas besoin de milices pour se faire entendre comme vous le faites. La kabilie est ennemie du peuple.

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…