La justice américaine enquête sur Glencore pour des faits de corruption notamment en RDC

Glencore a reçu une injonction de la justice américaine, sommant le géant des matières premières à remettre des documents relatifs à ses activités en Afrique et en Amérique du Sud. Le groupe suisse se trouve déjà dans le viseur du régulateur britannique et du Ministère public de la Confédération.

Glencore s’est vu signifier par le Département américain de la Justice (DoJ) l’obligation de produire des documents prouvant le respect par la société de Baar des lois anticorruption et contre le blanchiment d’argent, a précisé la multinationale dans un bref communiqué. La demande vise les activités de Glencore au Nigeria, en République démocratique du Congo (RDC) et au Venezuela entre 2007 et aujourd’hui.

Un lien avec Dan Gertler

En mai, l’agence Bloomberg avait rapporté que l’autorité anticorruption britannique (Serious Fraud Office, SFO) était sur le point d’ouvrir une enquête officielle sur les activités de Glencore en RDC. L’enquête porterait en particulier sur les relations du groupe zougois avec l’homme d’affaires israélien Dan Gertler et ses contacts avec les dirigeants du pays.

M. Gertler est étroitement lié au président congolais Joseph Kabila. Il a été mis en cause dans des enquêtes pour corruption par les autorités américaines et britanniques. Les Etats-Unis lui ont infligé une sanction en décembre dernier.

Fin 2017, l’ONG Public Eye a déposé une dénonciation pénale auprès du Ministère public de la Confédération (MPC) concernant les activités de Glencore en RDC. La procédure doit déterminer si le groupe a failli à prévenir des comportements illicites.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.