Etrange Conseil des ministres à Kingakati autour de Kabila
Le président Kabila et ses proches à Kingakati. Photo d’archive

C’est depuis jeudi matin que l’exécutif congolais a été convoqué à la ferme privée du président Joseph Kabila à Kingakati, pour un conseil des ministres un peu spécial. Selon des sources concordantes, le Président y reçoit toute l’équipe gouvernementale pour ce qui semble être une “rencontre de mise au point”.

C’est assez spécial que le Président décide d’organiser une telle rencontre dans un domaine pourtant privé. C’est un peu comme s’il nous recevait chez lui à la maison“, commente un ministre sous le sceau de l’anonymat à POLITICO.CD.

Jamais, durant ses 17 ans au pouvoir, le Président Joseph Kabila n’a reçu l’exécutif à Kingakati. Par ailleurs, il est clair que la réception dans ce domaine privé sonne une conférence “d’au revoir”, commente un analyste à POLITICO.CD.  “C’est une rencontre hautement symbolique qui vise à témoigner de la gratitude à cette gouvernementale, mais il semble aussi qu’elle s’inscrive dans le cadre d’une sorte de réunion d’au revoir; sachant que l’on annonce de plus en plus un nouveau gouvernement à venir“, commente-t-il.

Cette réunion tombe au moment où le Premier ministre Bruno Tshibala est de plus en plus poussé vers la sortie. Dans les rues de Kinshasa, on affirme même que ses jours seraient comptés. A en croire une source haut placée à l’Assemblée nationale, une motion de censure va bientôt intervenir, demandant la destitution de l’ancien Secrétaire général adjoint d’Étienne Tshisekedi.

Il est certain que la motion intervient bientôt“, affirme la source sous le sceau de l’anonymat à POLITICO.CD. “Il est également sûr qu’elle lui sera fatale. C’est une ultime motion qui va dans le sens de le faire partir. D’ailleurs en ce moment, il se passe beaucoup de choses à ce sujet au sein de la majorité“, explique ce député à POLITICO.CD.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.