Les électeurs qui se sont enrôlés plus d’une fois seront poursuivis en justice (Nangaa)

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a dévoilé ce vendredi à Kinshasa le rapport de l’audit du fichier électoral, confirmant un nombre impressionnant des doublons et mineurs, conformément aux annonces de POLITICO.CD depuis hier.

Prenant la parole devant la presse au siège de la CENI à Kinshasa, Corneille Nangaa a noté qu’au 31 décembre 2018, la CENI a comptabilisé 46.542.289 inscrits dans sa base des données d’électeurs.

Après dispositif technique informatique de traitement et de détection biométrique, dit-il, 5.381.763 ont été radiés. 5.381.763 doublons, 902.290 mineurs. Au final 40.287.387 électeurs ont été validés“, confirme le président de la CENI.

Outre des cadres politiques qui sont cités parmi les responsables de cette situation, le président de la CENI fait également savoir, dans son discours inscrit dans le document de présentation de ce rapport, que les électeurs qui se sont enrôlés plus d’une fois sont identifiés et devraient être poursuivis.

Pour les électeurs qui se sont hasardés à s’enrôler plus d’une fois dans le même centre ou dans plusieurs centres, leurs noms ont été classés sur la liste des doublons radiés ou des mineurs radiés et seront transmis aux Parquets pour poursuites judiciaires subséquentes“, a-t-il affirmé.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.