Kamerhe prêt à soutenir la candidature de Katumbi à la Présidentielle
Photo d’archive.

Vital Kamerhe poursuit dont son opération “rédemption” après plusieurs mois passés proches du pouvoir du président Joseph Kabila. L’opposant congolais, qui multiplie de signes d’apaisement avec ses confrères du bloc anti-Kabila, paraît même faire des concessions plus considérables.

En effet, alors que ses relations avec l’autre challenger du leadership au sein de l’opposition, l’ex-gouverneur du Katanga Moïse Katumbi, ont souvent été tendues, une accalmie est observée depuis plusieurs semaines. Dans cette interview au magazine africain, Vital Kamerhe va même plus loin. “Ce qui m’importe, ce n’est pas d’obtenir tel ou tel poste, mais de nous unir pour éradiquer la dictature. Sinon, nous tomberons dans le piège de Kabila...”, clame-t-il.

L’ancien président de l’Assemblée nationale appelle alors à une “mini-primaire” pour désigner un candidat commun de l’opposition, tout en laissant entendre qu’il serait disposé à soutenir la candidature de Katumbi à cette Présidentielle.

Outre Moïse Katumbi, ou encore Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe s’est également rapproché du Mouvement de Libération du Congo (MLC) de l’opposant emprisonné Jean-Pierre Bemba, laissant également entendre une union pour la prochaine Présidentielle.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.