Charles Michel: «il faut maintenir un dialogue avec la RDC»

Accompagné du ministre de la Coopération Alexander De Croo, le Premier ministre belge Charles Michel a profité de sa visite au Sénégal pour lancer un message d’apaisement dans les relations tendue entre Kinshasa et Bruxelles.

“Je n’ai pas l’intention de faire des déclarations sur la RDC maintenant. Ce que je peux dire, c’est qu’il est important de maintenir un fil de dialogue avec la RDC.”De nombreux Belges sont présents dans le pays et nous sommes préoccupés par le sort de la population de ce grand pays au cœur de l’Afrique”, dit-il à nos confrère du journal belge Le Soir.

Le premier ministre belge refuse cependant de faire de commentaire. “Mais je ne ferai aucune autre déclaration qui pourrait être interprétée d’une manière ou d’une autre”, dit-il.

Les relations entre la Belgique et son ancienne colonie se sont dégradées depuis le début de l’année, avec la décision de Bruxelles de mettre fin à sa coopération sur différents projets avec le gouvernement congolais, à cause d’inquiétudes concernant le respect des droits de l’homme et la sécurité dans le pays. Une subvention de 25 millions d’euros, consacrée à ces projets, a été retirée pour être allouée à des groupes d’aide humanitaire qui œuvrent au Congo.

Kinshasa, qui dénonce “l’activisme” déployé par la Belgique à l’encontre du gouvernement Kabila, a déjà par ailleurs demandé en janvier à Bruxelles de mettre fin aux activités de son agence de développement, Enabel, en RD Congo. La Maison Schengen de Kinshasa, sorte de consulat européen géré par Bruxelles, a également été fermée.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.