3 millions de personne marchent en RDC contre Kabila

La marche des catholiques contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila a été dispersée par la police, dimanche 25 février, dans plusieurs villes de la RDC. A la cathédrale de Kisangani, dans le nord-est du pays, les interventions policières auraient fait au moins deux morts et plusieurs blessés, selon l’Organisation des nations unies (ONU).

Pour la troisième fois en deux mois, les fidèles ont persisté à vouloir défiler contre la « dictature » de Joseph Kabila, dont le mandat a expiré depuis fin décembre 2016, à la sortie de la messe, mais ils se sont heurté aux forces de l’ordre.

Les “marches pacifiques” des catholiques avaient été interdites à Kinshasa, samedi 24 février. La police s’était donné pour objectif de faire “zéro mort”lors de cette troisième marche. Les deux précédentes, les 31 décembre et 21 janvier, avaient fait une quinzaine de morts selon l’Eglise, deux d’après les autorités.

Le Comité laïc de coordination (CLC), qui organise ces marches, note de son côté que pas moins de 3 millions de personnes ont marché dans les rues du pays. Un chiffre qui reste contesté par les autorités.  Dans un communiqué, le CLC confirme affirme: « Il n’y aura pas de répit pour le pouvoir en place tant que nous n’aurons pas retrouvé notre dignité et notre liberté ».

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.