Les Catholiques appellent à une nouvelle marche pour le dimanche 21 janvier

Le Comité des Laïcs ne lâche pas l’affaire face au régime du président Kabila. Malgré la répression sanglante de la marche du 31 décembre, une nouvelle marche est annoncée pour le dimanche 21 janvier en République démocratique du Congo.

«Comme d’habitude, nous allons marcher pacifiquement avec nos rameaux de paix, nos bibles, nos chapelets et nos crucifix pour sauver le Congo, notre patrimoine commun, dans le respect sacré des personnes et des biens», dit le communiqué consulté par POLITICO.CD. 

Cette nouvelle marche arrive alors que le gouvernement a mis en garde les Catholiques contre toute nouvelle mobilisation jugée insurrectionnelle. Les catholiques promettent de leur côté de maintenir la lutte et de ne pas baisser les bras.

Par ailleurs, une délégation de l’épiscopat du Congo-Kinshasa a été reçue par le président du Congo-Brazzaville Denis Sassou-Nguesso mardi,  par souci d’éviter “le pire” après des violences à Kinshasa qui ont tendu les relations entre les catholiques et le pouvoir, annoncent des sources concordantes.

Les évêques catholique se sont rendus à Brazzaville pour “rencontrer le président Denis Sassou Nguesso”, “chargé du suivi du mécanisme paix et sécurité en République démocratique du Congo et dans la région des Grands Lacs”, a déclaré à la presse leur porte-parole, l’abbé Donatien Nsholé.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.