Des ONG appellent à l’arrêt “immédiate” des poursuites contre Katumbi et à l’application de l’accord de la CENCO

Ce collectif des ONG congolaises appellent, dans leur communique,  Joseph Kabila à nommer le Premier ministre qui lui sera présenté par le Rassemblement, de faire abandonner des poursuites judiciaires contre les opposants, Moïse Katumbi et Gabriel Kyungu Wa Kumuanza, de faire liberer aussi Eugene Diomi Ndongala et Jean-Claude Muyambo, enfin, de promulguer les lois sur les modalités pratiques de l’exercice de la liberté de manifestation, et de l’accès a l’information, pour améliorer la situation dégradée.

La CRC exige du gouvernement Samy Badibanga, l’application de toutes les mesures de décrispation consignees dans l’accord du 31 décembre, de rétablir le signal de Nyota television, Mapendo, RTL, comme celui de RFI. Ce gouvernement, selon elles, doit par ailleurs s’abstenir de toute instrumentalisation de la justice contre les opposants et les leaders d’opinions et accepter aussi qu’une enquête indépendante sur les tueries dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, même celles des Kasaï où sévit le phénomène Kamuna Nsapu.

A ces acteurs nationaux, les activistes des droits de l’homme en RDC ajoutent les acteurs internationaux qu’ils appellent “Communauté internationale” à qui ils demandent d’exercer une pression constante sur le President de la République et le gouvernement, pour la mise en application de l’accord global et inclusif du Centre interdiocésain.

Le communiqué

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.