Samy Badibanga reconnaît et abandonne sa nationalité belge!

D’après ce document du 24 novembre 2016, Samy Badibanga, nommé au poste du Premier ministre dans le cadre des accords du Dialogue de la Cité de l’Union Africaine,  a introduit auprès du ministère de la justice et des droits humains, sa renonciation à la nationalité belge qu’il détenait donc, jusqu’à sa le 17 novembre.

Alexis Tambwe Mwamba, ministre congolais de la justice, a acté la demande de Samy Badibanga qui recouvre de ce fait sa nationalité congolaise.

La question de la double nationalité, qui reste un sujet à polémique en RDC, a éclaté lors qu’un document publié l’opposant Olivier Kamitatu sur internet, affirmait que Samy Badibanga a été naturalisé, par la Belgique, en 2002.

« La nationalité congolaise est une et exclusive», c’est ce qu’on peut lire à l’article 10 de la Constitution congolaise. En clair, impossible d’avoir deux nationalités en même temps. En prendre une autre revient à perdre la congolaise, mais dans la pratique nombreux sont ceux qui détiennent deux passeports.

En février 2007, le sujet avait fait l’objet d’un débat à l’Assemblée nationale. A l’époque, un moratoire de trois mois avait été adopté pour laisser le temps aux différentes personnalités de trancher : respecter la loi et abandonner leur nationalité étrangère ou la garder et perdre leurs postes de députés ou autres. Au final, le moratoire s’est écoulé sans que ce débat ne soit tranché.

Ainsi, plusieurs questions restent posées, dans la mesure où Samy Badibanga était jusqu’alors député national, un mandat qui ne peut être exercé que par ceux qui détiennent la nationalité congolaise, qui est exclusive.

Le document.

whatsapp-image-2016-12-09-at-14-43-35

 

 

 

6 commentaires
  1. La nomination au poste de premier ministre et renonciation de la citoyenneté belge de Badibanga est un NON ÉVÉNEMENT pour les congolais. Badibanga est égal à lui-même, il ne vaut absolument rien.
    Ce traitre a été élu sous l’emblème de l’Udps.
    Pure distraction.
    C’est qui intéressé les congolais c’est le départ de d’Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila à la date prévue par la Bible congolaise qui est notre constitution

  2. QUE BADIBANGA SOIT DE NATIONALITE DE LA PLANETE MARS, CELA NOUS EST EGALE. LE 19 DECEMRE EST LA DATE D’ INSTALLATION DU NOUVEAU PRESIDENT DE NATIONALITE INCONTESTABLEMENT CONGOLAISE. SI MOINDRE DOUTE IL Y A, UNE ENQUETE STRICTE, FERME ET SANCTIONNABLE DE 25 ANS DE PRISON FERME ET NON NEGOCIABLE , CONFISCATION DE TOUS LES BIENS AU CONGO ET D’ UNE AMENDE ENORME ET A TOUT PRIX PAYABLE SI FRAUDE DE CITOYENNETE EST AVEREE, TELLE EST LA SOLUTION POUR DECOURAGER TOUS LES IMPOSTEURS QUI CONSIDERENT LA RDC COMME UNE TOILETTE PUBLIQUE. QUE TOUTE PERSONNE DE BONNE FOI FASSE PARVENIR CETTE PROPOSITION DE LOI ISSUE DES ANNEES DE CAUCHEMAR DU A L’ HUMILIATION DONT JE RESSENS EN MOI ET DONT, SEULE UNE LOI STRICTE ET FERME PEUT RENDRE SA DIGNITE AU PEUPLE CONGOLAIS, MES TRES CHERS COMPATRIOTES, TOUS MEURTRIS ET BOUILLONNANT DE COLERE CONTRE L’ HUMANITE POUR SON SILENCE COMPLICE.

  3. La machine a déja eté bloquée,ca n’avancera pas.Exposé par Kabila,il ne sait quoi faire.Pas de popularité et un poste sans succès,il sera remballé ensemble avec celui qui lui a accordé ce ministere qui ne pourra l’exercer.Qui vivra verra le peuple congolais le 19 Dec… Bokopakata mbanguuu

  4. Rennonce – t- on la nationalité d’un pays auprès d’un ministere d’un autre pays?

    Samy banda nanu kozongisa mbongo ya ki député congolais ozua comme citoyen Belge. Après on s’occupera de ton dossier.

  5. C’est de médiocratie pure et simple .Il faut mettre à jour à temps opportun cette loi impopulaire de l’exclusivité et unicité de la nationalité kongolaise.
    C’est de la mauvaise foi politique contre la communauté diasporique kongolaise.Or celle-ci agit de façon ardente pour la survie des familles non politiciennes .

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.