Jean Pierre Kimbuya, Secrétaire général du (SYECO) estime que “les revendications des enseignants se trouvent dans son cahier de charge que détient le gouvernement“.

Le Syeco s’attelle “à la date officielle donnée par son employeur pour ne pas perdre les cours.”

7 comments

  1. Je pense que ce monsieur est irresposable. Il se desolidarise de ceux qui peuvent changer notablement la condition enseignante> C’est malheureux qu’il ne puisse pas comprendre les enjeux du moment. Il n’a pas encore reussi a chasser la peur.

  2. La position actuel du Sécretaire Général du SYECO en RDCONGO ne signifie pas un désaveu à l’opposition politique dans le pays du fait que son employeur d’aujourd’hui détient encore le pouvoir jusqu’au 19 DECEMBRE 2016 ,après cette date, on va alors savoir de qui ce syndicat appelé SYECO va obéir ???!!!!

  3. ns savons tous cmt les syndicats en rdc fonctionnent me sa ce etre bete etre corompu pr dire n’importe kw a la television ce bien mai ils ne reflechissent pas l’opposition se bat pr k la situation sociale mm des enseignants s’ameliore mai ils sont le 1er a boycoter la jrnee du lundi ils ignorants, sans conscience ni un sens de patriotisme apprenons a nous aimer voyons plus l’interet general si ta achete de fournitures pr tes enfants alr les otres bande de peurer

    1. oui, l’opposition se bat pour sa situation sociale et pour son ventre. il faut voir comment et pourquoi ces “opposants” accourent derrière l’argent que leurs donnent Katumbi, pour mieux comprendre.
      ce n’est en tout cas pas ces opposants, non différents de ceux qui sont au pouvoir, qui lutteront pour notre bien être. ça, je le jure.
      Nous, nous jouons une autre carte. Rejoignez nous

  4. Tshisekedi tape tout le temps a cote. Hier n’est pas aujourd’hui. Qu’il laisse a son fils et petits fils montrer de quoi ils sont capables. Le poids de l’age a aussi vieilli sa memoire.

Comments are closed.