Article 70 : L’UDPS ne reconnait pas la Cour constitutionnelle, mais reste attachée au dialogue (Audio)

Saisie en interprétation de la Constitution par les députés de la MP, la Cour constitutionnelle a  tranché ce mercredi 11 mai 2016 : J.Kabila  pourra rester au pouvoir au-delà du délai constitutionnel si le scrutin présidentiel n’est pas organisé.

Bruno Tshibala, Secrétaire Général Adjoint de l’UDPS s’est confié à POLITICO.CD

« (…) Il y a deux institutions que nous ne reconnaissons pas. Elles doivent faire l’objet d’une recomposition au dialogue. Il s’agit de la CENI et de la Cour constitutionnelle. Ces deux institutions sont composées de membres qui sont inféodés au pouvoir donc à Monsieur Kabila. L’arrêt qui vient d’être rendu confirme la réalité des choses. La CENI et la Cour constitutionnelle ne sont pas au service de la démocratie. Pour nous à l’UDPS, les problèmes politiques qui se posent dans ce pays seront régler par le nouveau compromis politique à dégager dans le dialogue politique. Nous considérons que ce qui est fait est une distraction. L’UDPS reste attachée au dialogue comme voie royale pour résoudre la crise. »

Vous pouvez suivre l’intégralité de l’interview ci-dessous.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.