L’immunité de députés de l’opposition Samy Badibanga, Fabien Mutomb et Mohindo Nzangi n’est pas levée. Ces trois députés respectivement, président et vice-président du groupe parlementaire UDPS et alliés et président du groupe parlementaire MSR et alliés, sont accusés de faux et usage de faux au sujet de l’authenticité d’une signature d’un député dans un document de motion de défiance contre le président de l’Assemblée Nationale Aubin Minaku. Alors qu’il se murmure que le Procureur Général de la République (PGR) veut enclencher des poursuites judiciaires contre eux, Aubin Minaku a rappelé hier au cours de la conférence des présidents  qu’il y a une procédure à suivre avant de lever l’immunité d’un député.