Comme un symbole, au moment même où Félix Tshisekedi, le premier président congolais issu d’une alternance pacifique et démocratique à la tête de la République démocratique du Congo se lance dans une campagne de grande envergure pour le changement de mentalité, l’homme en charge de cette immense tâche prend également ses fonctions.

Lundi à Kinshasa, il était à peine 11 h car Eraston Billy Kambale Tsongo a fait irruption dans le haut du bâtiment abritant le siège du ministère de la Jeunesse et Nouvelle citoyenneté dans la capitale congolaise. Le nouveau ministre a été accueilli par Jean-Pierre Lisanga Bonganga qui assurait l’intérim depuis plusieurs mois.

Devant la presse, et des dizaines de partisans de cadre de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), une remise et reprise en bonne et due forme a été entreprise. Et le le Président de la Fédération Nationale des Jeunes de UNC compte rapidement se mettre au travail, lui qui est jadis connu pour ses verbes faciles et sa répugnance envers la gestion du régime Kabila, il doit aujourd’hui le mettre au service du peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *