Le président Joseph Kabila, son cercle rapproché et le premier ministre Bruno Tshibala visitant les stands à la conférence minière de Kolwezi le 14/09/2018. Photo: Fiston Mahamba

Les conseillers et chargés d’études du Premier Ministre sortant Bruno Tshibala Nzenzhe ont porté plainte contre lui pour détournement des salaires, primes et autres avantages apprend-t-on de leurs avocats conseils.

“Mes clients ont travaillé au cabinet du premier ministre sortant depuis le mois d’octobre 2017 en qualité de conseillers pour certains et chargés d’études pour d’autres, ce, sur base du décret de leur nomination n°17/012 du 05 octobre 2017. Depuis cette date, mes clients n’ont jamais bénéficié de tous leurs droits et avantages légaux par la loi des finances ainsi que le décret portant organisation et fonctionnement du cabinet du premier ministre,” peut-on lire dans leur plainte au procureur général de la République.

Et de poursuivre:

“Contrairement à d’autres membres du cabinet qui percevaient directement leurs droits ( salaires, primes et autres avantages légaux ) par la banque, ceux de mes clients passaient par l’entremise du premier ministre sortant qui durant plus de vingt-deux mois les payait des sommes non conformes au barème” détaille la plainte.

“En outre, sur pied d’une note de service signée par son Directeur de cabinet en date du 20 mai 2019 qui mettait illégalement fin aux fonctions de mes clients, monsieur Bruno Tshibala a encore détourné leurs salaires des mois de juin, juillet et août 2019 cumulés aux autres avantages légaux pourtant payés par le trésor public” conclut le document.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *