La présentation du programme gouvernemental de ce mardi 03 septembre 2019 à l’assemblée nationale par le Premier Ministre Ilunkamba continue d’enregistrer différentes critiques positives et négatives pour son amélioration.

Pour le député national Juvenal Munubo Mubi et cadre de l’Union nationale pour le Congo (UNC) de Vital Kamerhe, il releve le “défis d’une cohésion nationale, condition substatielle pour la stabilité et le développement du pays

Les faiblesses aux quelles à surfer cet élu national évoquent que ce programme ne releve pas les défis des signaux vitaux qu’il fallait prélever pour diagnostiquer la situation politique du pays.

“On y voit pas une brève présentation de la configuration politique existante après les élections du 30 septembre 2018 et les défis à relever par le gouvernement pour asseoir une cohésion nationale,  condition substantielle pour la stabilité et le développement ” croit le député national.

Pourtant parmis les piliers phares du Chef du gouvernement, Sylvestre Ilunga souligne: “ la Pacification du pays et la promotion de la réconciliation, de la cohésion et de l’unité nationale

Pour ce député national, qui fait allusion à cet appel lancé par le chef du gouvernement sur la réconciliation nationale pouvant conduire le pays vers son développement, Munubo reste sceptique sur les demarches qu’entreprends ce programme gouvernemental à moins de l’améliorer selon les recommandations reformulées devant les 352 députés réunis lors de la séance plénière du mardi 03 septembre.

✍ Adrien Ambanengo | Politico.cd