Le commandant des opérations Sokola 1 Grand nord, interrogé par nos confrères de Radio Okapi, ne veut pas passer par quatre chemins pour confirmer le mouvement terroriste dans la région de Beni. Pour le général Marcel Mbangu M, les actes posés sur le territoire ramènent à croire qu’on fait face au terrorisme qu’il ne faudra plus chercher à demontrer autrement ce qu’on appelle [terrorisme].

Tous les actes posés sur le territoire nous ramènent à croire que nous faisons face aux terroristes. Nous perdons des hommes, femmes et enfants inoffensifs par des actes qui viennent de ce mouvement. Il ne faudra plus chercher à démontrer autrement ce qu’on appelle, le terrorisme“, a expliqué le Général Marcel Mbaku.

Ce général d’armée reconnait que l’armée dispose des unités formées comme militaires et que les forces loyalistes se sont réveillées pour découvrir le mode opératoire des ennemi et d’y répondre.

Nous avons des unités qui sont formées comme militaires mais il faudra comprendre que nous nous sommes réveillés pour decouvrir que le mode opératoire nous imposé par les Djihadistes de MTM n’avait pas été anticipé“, a-t-il expliqué

Le commandant de l’opération Sokola 1 annonce que le travail est entrain d’être fait afin de disposer des unités devant repondre efficacement à ce mode operatoire nous imposé par l’ennemi.

Merveilles Kiro/Politico.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *