Plusieurs creuseurs artisanaux de diamant sont bloqués depuis lundi 24 décembre 2018 sous le sol au village Camp Ditshiantshia, territoire de Tshikapa après un éboulement terre. Cette localité se trouve à 80 km au Sud-Est de la ville de Tshikapa,chef lieu de la province du Kasaï.

Les témoins de l’accident, joint au téléphone par la rédaction de Politico.cd, ont affirmé que cet éboulement concerne 13 tranchées souterraines sur un chantier d’exploitation artisanale de diamant au village Camp Ditshiantshia dans le territoire de Tshikapa. Selon eux , plusieurs creuseurs artisanaux restent bloqués sous le sol,malgré le secours des habitants de ce village et le nombre n’est pas connu.

Ils affirment également que deux personnes seulement ont été extirpées vivant de décombres après de gros efforts. Ils indiquent également que la chance de retrouver les survivants s’amenuise de plus en plus, vu les moyens rudimentaires utilisés par les secouristes.

Toujours d’après les mêmes témoins, les fortes pluies diluviennes de ces derniers jours seraient à l’origine de cet accident, les profondeurs de puits atteignant souvent entre 15 à 18 mètres.

D’après une source anonyme de la division provinciale des mines à Tshikapa,cette pratique d’exploitation de diamant par tranchées souterraines est prohibée. Elles ont souvent utilisée actuellement pour la prospection afin de découvrir des gisements riches en diamant et non pour l’exploitation.

Joseph Muamba Dimukayi/ Tshikapa