Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 20:29 20 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 20:29 20 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 20:29 20 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 20:29 20 h 29 min

« Toute candidature de Joseph Kabila pour le compte du FCC justifiera l’application de l’article 64 »: JB Ewanga

Jean-Bertrand Ewanga, porte-parole et secrétaire général adjoint en charge de l’implantation, mobilisation et propagande de la plateforme électorale Ensemble pour le changement s’est exprimé au téléphone de Politico.cd sur une éventuelle présentation de la candidature de l’actuel président Congolais aux prochaines élections pour le compte de la coalition Front Commun pour le Congo, FCC, qui a plébiscité ce dernier comme son autorité morale.

« Nous allons nous prendre en charge par l’article 64. Vous savez déjà que l’Angola et le Rwanda avec la France et la Belgique ont déjà pris des initiatives que nous ne connaissons pas encore l’agenda. Une candidature de Joseph Kabila provoquera l’embrasement de la sous-région » a déclaré le président du Front Citoyen pour la République.

Pour Jean-Bertrand Ewanga la position de pays limitrophes de la RDC et de l’Union Africaine est actuellement claire sur la crise électorale: « Voila pourquoi, même le président de la commission de l’Union Africaine a récemment déclarée que cette organisation attend de la RDC l’organisation des élections » a-t-il souligné indiquant que ces élections doivent avoir lieu sans la candidature de Joseph Kabila.

« Et le président Kabila avait promis qu’il respectera la constitution, mais également l’accord de la Saint Sylvestre le stipule clairement. Nous n’avons pas les armes mais le peuple Congolais qui attend les élections, pas avec le président Kabila mais avec son dauphin » a conclu Ewanga.

Fiston Mahamba et Litsani Choukran

 

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...