Tshibala confirme son intervention médicale en France et remercie Kabila pour son soutien

Le premier Ministre Bruno Tshibala est retourné à Kinshasa, dimanche 01 avril après un long séjour d’un mois en Europe. Son séjour prolongé a été dû notamment à l’état de santé du premier qui devait subir un contrôle médical à l’œil gauche.

Je viens de séjourner dans 2 pays de l’Europe occidentale : La France et l’Angleterre. Dans l’Hexagone, j’avais le contrôles (medical) à faire, les examens à faire, et même une intervention“, a soupiré le premier ministre a sa descente à l’aéroport, avant de poursuivre, “et tout s’est bien passé. Pendant cette épreuve j’ai bénéficié du soutien, du réconfort moral des dirigeants du pays, en commençant par le Chef de l’État, je l’en remercie du fond du cœur“, a déclaré Bruno Tshibala.

L’œil gauche du premier ministre lui a causé des douleurs le jeudi 15 mars en pleine visite de la librairie des éditions L’Harmattan à Paris et il a demandé à sa délégation de le conduire rapidement à l’hôpital selon le magazine Jeune Afrique. Il a donc était opéré dès son arrivée par un chirurgien puis a regagné son hôtel après l’opération.

Selon certaines sources, un nerf a été endommagé et l’œil gauche de Bruno Tshibala ne pourra peut-être pas revoir. Des détails sur lesquels me premier ministre n’est pas revenus. Son long soupir en évoquant la question lors de son arrivée à l’aéroport de N’djili, laisse sous-entendre qu’il vient de sortir d’une situation compliquée.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions.