Ituri: la société civile accusée de “démoraliser” les FARDC

Le porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngonga appellela société civile de cette province à collaborer avec les différentes troupes déployées dans territoire de Djugu  pour sécuriser  cette région au lieu de chercher à les démoraliser.

Il a lancé cet appel samedi 3 mars à Bunia en réaction aux propos tenus par le coordonnateur de la société civile d’Ituri qui a affirmé “ne pas comprendre  que les massacres des civils soient perpétrés à Djugu alors que les forces de l’ordre sont déployées sur place.

Le coordonnateur de la société civile a ouvertement accusé les responsables de l’armée et de la police qui doivent, selon lui, répondre de ces massacres. « En ce moment précis, je demande à tous les acteurs de converger vers la paix, à sensibiliser les gens, à collaborer avec les FARDC et la police, à dénoncer là où se cachent ces renégats qui sèment la désolation au sein de la population au lieu d’indexer tel ou tel camp », réagit le lieutenant Jules Ngonga, cité par l’ACP.

«Jusqu’à preuve du contraire, l’armée demeure le dernier rempart pour la protection et la sécurisation des populations et de leurs biens. Elle est le ciment de l’unité et de la cohésion nationale. Au regard de tout ceci, nous ne pouvons, en aucun jour, nous soustraire de notre mission constitutionnelle : travailler pour notre population », ajoute-t-il.

Avec ACP.

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions.