Les entreprises industrielles  de  fabrication des sachets ou tout autre emballage en plastique,  ont jusqu’au 30 juin 2018, pour retirer leurs produits sur le marché, a indiqué mardi à Kinshasa,  le ministre de l’Industrie, Marcel Ilunga Leu, cité par l’ACP.

Cette décision, a-t-il dit, est consécutive au décret-loi du Premier ministre Bruno Tshibala, signé le 30 décembre 2017, portant interdiction de la production et de la commercialisation des sachets ou tout autre emballage en RDC.

Le ministre qui est en campagne de vulgarisation de proximité  auprès des opérateurs de ce secteur, a laissé entendre qu’au-delà de ce délai, le gouvernement sera appelé à appliquer des mesures contraignantes. Il a souligné que la politique du gouvernement, par le biais du ministère de l’Industrie, est d’encourager l’industrie locale et non de la faire disparaître.

C’est  dans ce cadre qu’il a  invité ces industrielles à participer à cette action pour qu’ensemble, soit envisagé des mesures d’encadrement de ces sociétés.

Le ministre Ilunga  a apprécié la manière dont ces opérateurs fabricants des sachets en plastique ont accueilli la décision du gouvernement en se déclarant disposés à prêter main forte au  gouvernement pour mettre un terme à cette problématique de la pollution de l’environnement.

A cette occasion, M. Ilunga qu’accompagnait, Bernadette Nzamba, secrétaire général à ce ministère, a visité tour à tour les usines Intra Plast, SOCOMETAL et NODAPLAST où il a été rassuré de la mise en route de ces dispositions légales du gouvernement.

Avec ACP.