Le vice-président de la CENI prend part à une réunion stratégique du PPRD autour de Kabila

Plusieurs cadres du Parti du peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), au pouvoir en République démocratique du Congo, ont été convoqués par le président Joseph Kabila ce mardi à Kinshasa, où le Chef de l’Etat congolais leur a demandé de se préparer pour la tenue des élections.

« Des délégués du bureau politique et du conseil national du PPRD ont été convoqués par le chef de l’Etat pour des instructions sur le renforcement des capacités dans le but de maximiser les chances de succès du parti aux prochaines élections« , explique le compte officiel du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD).

Cependant, la présence de Norbert  Basengezi à cette rencontre a créé une véritable polémique au pays. Le vice-président de la CENI, à en croire la loi, ne peut pas participer à des événements politiques partisans, qui pourrait nouir à l’indépendance de la commission.

Publicité

« Chaque jour qui passe prouve que cette commission électorale est à la solde de Kabila. Norbert  Basengezi ou Corneille Nangaa sont au service du pouvoir et nous l’avons toujours su« , explique un député de l’opposition.

Du côté du PPRD, on dément une participation quelconque de M. Basengezi à cette réunion. « Monsieur Norbert  Basengezi n’a pas pris part à la réunion, simplement une photo de famille. De plus, personne n’oublie les origines des membres de la CENI et cela n’a rien à avoir avec l’indépendance de la CENI« , explique un cadre sous anonymat.

En effet, cadre du PPRD, M.  Basengezi est élu député National de Walungu depuis 2011. C’est en sa qualité de cadre de ce parti, où il est  membre du Comité Exécutif Nationale, du Conseil National et du Bureau Politique, qu’il a été désigné pour intégrer la CENI

Néanmoins, tous les membres de cette commission doivent, selon la loi, prêter serment et cesser toute activité liée à leurs mouvements politiques respectifs dès leur prise de fonction.

Les élections présidentielle, législatives, provinciales et locales en République Démocratique Du Congo (RDC) ont été fixées au 23 décembre 2018, a-t-on annoncé dimanche de source officielle. Ces «  scrutins directs  » seront organisés en une seule séquence le dimanche 23 décembre 2018, a déclaré le rapporteur de la Commission électorale, Jean-Pierre Kalamba, lors d’une cérémonie officielle sur la publication du calendrier.

Selon la Commission électorale nationale indépendante (Céni), l’annonce des résultats provisoires de la présidentielle sera faite le 30 décembre 2018. Les résultats définitifs de ce scrutin seront connus le 9 janvier 2019. Le nouveau président prêtera serment le 12 janvier 2019, précise la Céni.

Alors que l’opposition a majoritairement rejeté ce calendrier, les Etats-Unis ont salué l’annonce faite par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). « Avec l’annonce de la date de décembre 2018, la RDC a fait un pas important vers la réalisation de son premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir« , affirme un communiqué du Département d’Etat américain publié ce mardi.

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading