Annoncée par Vital Kamerhe dans la soirée, la solution concernant la désignation du Premier ministre, une des principales questions causant le blocage à ces discussions autour de l’arrangement particulier, a été confirmée par Félix Tshisekedi , président du Rassemblement.

La question de la désignation du futur Premier ministre va dans le sens d’une concertation entre le représentant ou le président du Rassemblement et le Président de la République“, explique le fils d’Étienne Tshisekedi au micro de POLITICO.CD; confirmant par ailleurs que les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont adhéré à cette solution.

De son côté, Vital Kamerhe revient sur cette solution, expliquant qu’il s’agit d’une “avancée majeure” dans ces discussions qui durent depuis deux mois.

Aujourd’hui, il y a eu des avancées significatives effectivement. La question cruciale qui bloquait c’était celle de la désignation du Premier ministre. Il a été convenu aujourd’hui que cette désignation se fera, le Premier ministre sera nommé par le Président de la République après consultation avec le président du Conseil des sages du Rassemblement“, a expliqué Vital Kamerhe, toujours au micro d’Aline Enbge.

Cela dépend maintenant de quel moment le Président [Kabila] va rencontrer le président du Rassemblement“, ajoute-il;

A ce sujet, Félix Tshisekedi a signifié ne pas savoir quand aura lieu cette rencontre. “Le plus tôt serait le mieux“, a-t-il fait savoir.

6 comments

  1. ce burundais de kamerheon celui le promoteur de division pour l’ opposition un traitre qui travail pour kanambe, heee kamerheon il faut parle de AMIDA pas pour la politique du congo

  2. Il doit certainement faire peur, Kamerhe. Des personnes en manque d’arguments s’attaquent sur sa vie privée (tout le monde a droit de divorcer et /ou se marier avec une femme divorcée. Ce n’est pas un pêché ni une infraction en RDC) que de voir la réalité en face.
    Toutefois, sans être son fan, je pense qu’il reste le seul opposant, (Katumbi mis à part) qui a une vraie assise nationale. Les autres ne sont que des chanteurs professionnels dans les médias.
    Mais, retenez une chose, il y a déjà près de 4 mois de retard dans l’application de l’accord du 31 décembre et des “aveugles d’esprits” jouent encore au fanatisme que de revenir à la raison.

Comments are closed.